Vers la création d’une Chambre de Commerce et d’Industrie germano-pays africains

La mise en place d’une Chambre de Commerce et d’Industrie germano-pays africains  doit permettre le brassage des opérateurs économiques du secteur privé de l’Allemagne et des pays africains francophones.

« Il est important de mieux montrer aux investisseurs allemands les possibilités qui existent au Togo et dans la région… »

La deuxième édition du Forum économique, « Printemps de la coopération germano-togolaise » s’est terminée à Lomé au Togo. Un évenement ponctué de panels de discussions et de rencontres – ouvert cette année à certains pays de l’hinterland

que sont le Niger, le Burkina et le Mali. Lors des discussions, il a été annoncé entre autres, la mise en place d’une chambre de commerce et d’industrie germano-francophone. L’idée avancée par le Togo et soutenue par son partenaire allemand. Une chambre qui, dans un premier temps, réunirait des pays francophones de l’Afrique de l’ouest avant son élargissement aux autres. Les premières réactions au micro de Kossivi Tiassou, envoyé spécial à Lomé.

Cliquez sur l’image pour écouter respectivement Sadou Aïssata de la chambre de commerce et d’industrie du Niger, suivie de l’ambassadeur d’Allemagne à Lomé, Christoph Sander.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *